Chaque jour chez monbeaupoisson.fr, nous vous proposons des offres flash sur de nombreux produits de la mer dont certains peu connus du grand public. Dans ce blog, nous vous présentons certains de ces poissons méconnus.

Peu présent sur les étals français et sur les cartes des restaurants, le Chinchard (Trachurus trachurus) est une espèce de poissons de la famille des Carangidae qui se rencontre dans l’Atlantique Est et en Méditerranée. On distingue deux types de chinchards, le chinchard commun et le chinchard à queue jaune.

Les chinchards sont généralement capturés au chalut pélagique et à la senne tournante. 

 

Description Physique

 

Le chinchard est souvent confondu avec le Maquereau, on le surnomme d’ailleurs parfois le “maquereau anglais” ou “maquereau bâtard ». Le chinchard mesure en moyenne de 15 à 45 cm bien que certains spécimens atteignent les 70 cm et peuvent peser jusqu’à 2kg. Il est reconnaissable à son corps fusiforme à ses flancs argentés et sa mâchoire proéminente. Le chinchard à la particularité d’être parcouru par une ligne de piquants lui permettant de se défendre contre les prédateurs. Le chinchard a une espérance de vie d’une quinzaine d’années.

Comportement

 

Le chinchard est un poisson sociable qui se déplace en bancs, dans des eaux de 10 à 500 m de profondeur en Méditerranée comme en Atlantique Nord et Sud, de la Norvège à l’Afrique du Sud. Il se nourrit de petits poissons, crustacés et de céphalopodes

Nutrition et consommation

 

Peu prisé par les français, le chinchard est pourtant largement consommé au Portugal, en Espagne ou encore au Japon dans la confection de sushis et de sashimi.

Ainsi, les débarquements sont essentiellement exportés vers la péninsule Ibérique. Le chinchard reste donc encore aujourd’hui une espèce à découvrir pour une grande partie des consommateurs.

Préparé cru, en filet mariné ou encore grillé entier au barbecue, le chinchard est un poisson délicieux. De plus, le faible intérêt que lui porte le public en fait l’un des poissons les moins chers à l’étal des poissonniers.

Le chinchard est également excellent sur le plan nutritionnel. En effet, il fait partie de la catégorie des poissons maigres, il renferme ainsi très peu de mauvaises graisses. Il fournit des acides gras polyinsaturés, est source de protéines, de vitamines D, ainsi que de phosphore et de sélénium.

 

Valeur nutritionnelle pour 100g :

 

Valeur calorifique en Kcal : 143

Valeur calorifique en Kj: 597

Glucides en g : 0,6

Lipides en g : 6,8

Cholestérol en mg : 45,4

 

Recette

 

Laissez vous tenter par le chinchard avec cette recette de Chinchard en brochette provençale :

Ingrédients :

  • 4 chinchard de 500 g
  • 4 échalotes 
  • 2 c.à.s d’herbes de Provence
  • 3 brins de romarin
  • 4 c.à.s d’huile d’olive
  • 10 baies roses
  • 8 piques pour brochettes
  • 1 pincée de sel

Préparation : 

 

  1. Préchauffer le four à 210°C.
  2. Rincer le poisson. Saler l’intérieur du poisson et ajouter des baies écrasées, un peu d’herbes de Provence, les échalotes hachées et un filet d’huile d’olive. 
  3. Découper les chinchards en morceaux (3 ou 4), enlever la tête.
  4. Enfiler sur les tiges à brochettes en commençant par la queue pour reconstituer le poisson, en alternant de tranches d’échalotes et de romarin.
  5. Enfourner 10 à 12 minutes avec du sel, du poivre et arroser d’un filet d’huile.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.